Archives pour la catégorie Du bout de ma plume…

Une rencontre avec elle…

 

sadlifebygilzur.jpg

 

 

Ce matin j’ai rencontré la vie
Et ce petit bout de femme m’a dit
Tiens voila enfin que tu me souris
Ce ne fut pas souvent le cas jusqu’à aujourd’hui

 

Il faut bien avouer que d’habitude
Tu me regardes avec beaucoup d’incertitude.
Je l’ai observée et je lui ai dit
Faut dire ma vieille que jusqu’ici


Tu m’as habituée à franchir des embûches
Et c’est fort courant que dessus je trébuche
Si bien que lorsque je te vois
Je n’ai pas vraiment envie de rire aux éclats.


Attends voir, m’a-t-elle coupée
Je tiens qu’en même à te signaler
Grâce a moi et à mes forfaits
Regarde quelle femme tu es


Bien sur ton cœur est blessé
Mais en résulte de grandes capacités
Ta force est ton premier allié
Je me suis obligée à te l’aiguiser

 

Les épreuves à surmonter sont le prix
Pour que tes qualités enfouies
Soit révélées au monde, puissent s’épanouir
Et t’aide à faire face à l’avenir


Génial je t’en suis reconnaissante la vie
Lui répondis-je d’un ton emplit d’ironie
Si tu pouvais parfois m’offrir les roses
Sans les épines, ma vie serait moins morose.


Un jour peut être je la verrais de nouveau
Peut être regretterais-je mes mots
Peut être tout ça me construira
En attendant j’ai mal moi ici bas…

 

Ultime bilan… A l’ombre d’une fenêtre…

 

 

herwindowbylittlemewhatever.png

 

 

Assise au bord d’un précipice
A l’ombre d’une fenêtre
J’observe l’esquisse
De ce qu’on aurait du être

 

Je contemple pour une ultime fois
A la lumière d’un astre sombre
Les rêves que tu avais créé en moi
En effaçant mes parts d’ombres


J’avais peur de faire confiance,
Et de me réveiller soudainement,
De me laisser porter pleine d’insouciance
Pour chuter brusquement.


Tu m’avais redonner espoir
En une chose dont je n’attendais plus rien
J’avais recommencer à croire
Mais c’était une tentative en vain


Un nouveau retour à la ligne
Le cœur totalement démolit
Je tente de rester digne
Mais je suis trop affaiblit

 

Je n’ai plus en moi le courage
De renouveler encore l’expérience
J’ai perdu cette espèce de rage
Qui nous pousse dans l’existence


Assise au bord d’un précipice
A l’ombre d’une fenêtre
J’observe l’esquisse
De ce qu’on aurait du être


J’aspire à un repos ultime
Que la vie terrestre ne peut me donner
Toutes ces passions l’abîment
Peut être qu’une vie céleste pourra me contenter


Ce soir je prend mon envol
Je te laisse à cette vie
Et à celle qui te vole
Je rejoins les abysses de la nuit…

 

Pour elle…

 

De simples mots écrits pour toi… j’avais juste envie de les mettre également ici…

 

blackangelbyprotogeny.jpg

 

Cet ange est une partie de moi
La meilleure qui soit
Sache que du mieux qu’elle pourra
Elle veillera sur toi.
Je t’aime plus que tout
Et même si parfois tout n’est pas rose entre nous
Je serais là pour toi
Toujours, quoiqu’il adviendra.
Je suis la grande comme on dit
Bien que sur ma tête tu pourrais presque manger des bountys…
Trêves d’humour et de plaisanteries
Je te fais le serment aujourd’hui
Bien qu’il soit depuis longtemps fait dans mon esprit
De veiller sur toi et de te protéger, et ce pour toute ta vie…

Je t’aime…

Toi…

truelovebyfactor.jpg

 

Il nait à ta pensée

Quand derrière mes paupières fermées

Ton image vient se former

Mon visage en est soudain illuminé

 

Il nait à ton touché

Quand sur mon corps apaisé

Je sens ta main doucement me froler

Et mon âme s’éveillée

 

 

Elle nait à tes côtés

Quand dans ton regard mes yeux sont plongés

Lorsque je suis contre toi et que ta force vient me transpercer

Quand sur mes lèvres je sens la douceur de tes baisers

 

Elle nait à ton départ

Vit un temps dans mon regard

Avant de couler au hasard

Et que sur ma peau, elle ne s’égard.

 

Il nait à ton absence

Quand s’installe le silence,

Que je ne sens plus ta présence

Et que tout n’est plus évidence

 

Il est né par une fraiche soirée

Et depuis lors il ne m’a pas quitté

Mon coeur en est peu à peu consumé

Et je ne compte pas l’arrêter.

 

 

 

Un sourire… un frisson… une plénitude… une larme… un manque…

un Amour

 

Face à face

 

imabadluckwomanbymuszka.jpg

 

 

Tout a commencé ce soir de juillet
Une chaude soirée tu t’es énervé
C’est ce soir la que tout a débuté
Et que notre relation a dégénéré.

Je croyais que ce n’était que passager
Une fois ou tu te serais égaré
Je t’ai pardonné croyant que c’était terminé
Je me doutais pas que le vent avait tourné

Ma vie s’est transformé
En cauchemar régulier
Ce n’etait plus qu’une banalité
Un mauvais moment dans une journée.

Mon corps marqué,
Mes yeux embués
Je ne savais plus qui j’étais
Et je me suis enfermée

Et c’est en entendant sa voix
Que j’ai compris que ça n’allait pas
En parlant de lui, elle parlait de toi
C’est là que je suis sorti de mon coma.

J’ai compris que tout était fini
Que je n’avais pas besoin de toi dans ma vie
Aujourd’hui Je sais de nouveau qui je suis
Et maintenant la fin s’écrit

Tu es a la barre de l’accusé
J’arrive enfin a en parler
Tu auras beau tout nier
Aujourd’hui ton heure a sonné

Les gens sont choqués
Tu étais tellement respecté.
Personne ne se doutait
Du monstre que tu cachais,

Des coups que tu m’infligeais
Du rabaissement que je supportais
De la lumière qui dans tes yeux s’éclairait
Quand je ne faisais pas ce que tu souhaitais.

Je te regarde dans les yeux
J’ai confisqué ton petit jeu
Et même si tu ne passe pas aux aveux
Aujourd’hui Ils savent qui ils ont devant eux

 

Aujourd’hui face a face je te rayes de ma vie…

 


12


Le roseau de Pan |
poèterock |
chroniques essentielles/réc... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | salon international du livr...
| MonArt swing2
| Ma Tasse de Thé